Les débuts

Tout a commencé à l'automne 1993 au centre communautaire "Le Relais" quand plusieurs francophones ont exprimé le besoin de pratiquer leur sport préféré en français. Après une saison victorieuse de 11 (onze) gains 4 (quatre) défaites et une participation à trois tournois locaux, l'équipe a rempli sa mission première qui est de regrouper francophones et francophiles au sein d'une même équipe.

À ses débuts, on comptait parmi les rangs de l'équipe un bon mélange de jeunes et vétérans. En particulier le tandem père-fils Raoul et David Granger, ainsi que deux jeunes recrues prometteuses, Gustave Dubois et Gérard Leblanc qui venaient de se tailler une place dans l'équipe.

La Ligue des Vieux Os

En 1996, les Patriotes ont contribué à la mise sur pied de la Ligue des Vieux Os (Old Bones). Ce circuit regroupant une dizaine d'équipes évoluent à l'aréna Shroh de Saskatoon.

Les Patriotes possèdent d'ailleurs leur propre vestiaire dans cette aréna.

Le Championnat de hockey fransaskois

En 1995, les Patriotes ont organisé la première édition du Championnat de hockey fransaskois à St-Louis, SK. Cet événement se voulait un rassemblement de francophones passionnés du hockey et intéressés à se réunir pour s'amuser dans le cadre d'un tournoi amical. Avec le temps, le tournoi s'est inscrit dans le cadre d'un festival d'hiver.

Depuis 1997, les Patriotes ont remporté trois Championnat de hockey fransaskois (1997, 2002, 2005) en plus d'atteindre la grande finale de cet événement à plusieurs reprises.

Les Patriotes aujourd'hui

Au cours des années, les Patriotes ont aligné différents joueurs francophones et francophiles, mais le noyau de joueurs est resté similaire depuis 1996.

Avec le temps, les Patriotes se sont engagés dans la communauté francophone de Saskatoon, en particulier auprès des jeunes athlètes de l'École canadienne-française de Saskatoon et les activités communautaires de la FFS.

En 2005, les joueurs des Patriotes ont décidé d'abandonner leur chandail d'origine (logo du patriote avec bâton et patins) pour se donner une nouvelle image. Le nouveau logo contient toujours le fleur de lys, signe de la vitalité francophone qui règne au sein de l'équipe.